L'ouvrage coup de cœur de février : Le Voyage de Magellan par Antonio Pigafetta

Montée des Tensions au Moyen-Orient : Nouveaux Défis et Enjeux

Alors que le Moyen-Orient est le théâtre d'un regain de tension depuis la guerre à Gaza. Des alliances se lient autour de l'Iran et font craindre l'escalade des conflits.
Secrétaire de défense des Etats unis LLyod Austin a la conférence de presse de Tel Aviv, Israël le 18 décembre, 2023 - Tel Aviv, Israël
Secrétaire de défense des Etats unis LLyod Austin a la conférence de presse de Tel Aviv, Israël le 18 décembre, 2023 – Tel Aviv, Israël

Le regain des tensions au Moyen-Orient entre Washington et Téhéran s’accentue, en marge du conflit à Gaza, et vient s’associer à la multiplication des attaques des milices houthis en mer Rouge. Alors que la guerre israélo-palestinienne s’étend, la région du Moyen-Orient s’embrase.

Les États-Unis face aux militants pro-iraniens en Irak et en Syrie

Après une attaque de drone sur une base américaine à Erbil ayant laissé un militaire américain dans un état critique, et blessé deux autres, les États-Unis lancent des frappes aériennes de représailles en Irak contre les militants pro-iraniens. Des frappes qui visent à détruire des bases d’installations en Irak, puis en Syrie, afin d’empêcher les attaques contre les forces de la coalition et de protéger les bases américaines d’Irak et de Syrie, souvent attaquées par des factions proches du régime iranien.

Alors que le chef du commandement central des États-Unis a exprimé l’importance de protéger l’armée américaine, le Moyen-Orient est en proie à un regain de tensions. Les attaques contre les bases militaires américaines se sont intensifiées depuis le mois d’octobre, date du début de la guerre à Gaza.

L’Iran augmente sa production d’uranium 

Alors que l’État iranien soutient clairement le Hezbollah au Liban dans ces attaques croissantes contre Israël, la recrudescence des tensions entre les États-Unis et l’Iran ne fait que s’intensifier au Moyen-Orient.

L’État iranien augmente sa production d’uranium enrichi, un fait qui a laissé les États-Unis exprimer leurs profondes préoccupations quant au récent développement de la production iranienne. Le pays s’enlise en outre dans une escalade de tensions et de menaces avec Israël.

Niant le fait d’être sur le point de produire des armes nucléaires, le gouvernement iranien a triplé au cours des dernières semaines la production d’uranium à 60%. Elle est donc passée de 3 à 9 kilos, un seuil proche des 90% nécessaires à la fabrication d’une arme nucléaire.

Élimination ciblée et regain de tension au Moyen-Orient 

Le développement de la production d’uranium enrichi iranien fait suite à l’annonce de la mort de Razi Moussavi, l’un des principaux conseillers et général des Gardiens de la Révolution en Syrie, lors d’un attentat à Damas attribué aux forces israéliennes.

Razi Mousavi et Qassem Soleimani sont deux généraux iraniens qui ont été tué pour l'un par les forces israéliennes et pour l'autre par les forces américaines il y a 4 ans. Des éliminations ciblés qui crée un regain de tensions au Moyen-Orient.
Razi Moussavi et Qassem Soleimani généraux iraniens, tous deux, tués à quatre années d’intervalle. Causant un regain de tension au Moyen-Orient – Tasnim News Agency | Creative Commons BY 4.0

Le président iranien Ibrahim Raïssi a donc mis en garde Israël et a promis qu’il paierait le prix fort pour le crime survenu ce lundi 25 décembre. Une recrudescence des tensions qui suscite au Moyen-Orient des craintes quant à une escalade aux frontières du Liban et de la Syrie, à laquelle Israël semble d’ailleurs se préparer.

Un rapprochement entre l’Iran et la Russie

Pendant qu’un regain de tension gagne le Moyen-Orient et que l’animosité augmente entre l’Iran, les États-Unis et Israël, l’Iran se rapproche de la Russie. La guerre à Gaza a ainsi renforcé les relations de l’Iran, proche allié de l’Inde et de la Chine, avec les Russes. Un rapprochement né du rejet commun du modèle occidental et de la domination américaine.

Tandis que la Russie et l’Iran voient les sanctions occidentales se multiplier à leur égard, l’Iran conclut des accords financiers avec Moscou. Et ce lundi 25 décembre à Saint-Pétersbourg, il signe un accord de libre-échange avec les pays membres de l’union économique eurasiatique (Arménie, Biélorussie, Kazakhstan, Kirghizistan et Russie) afin de développer leurs économies respectives.

Les tensions se ravivent ainsi et les possibles représailles font naître des inquiétudes, tant elles peuvent venir de toute part. Qu’elles donnent lieu à une intensification des attaques du Hezbollah sur le front syrien et libanais, ou à un durcissement des tirs houthis en mer Rouge, le climat au Proche-Orient inquiète le monde.

Quelques liens et sources utiles

«L’armée américaine rapporte avoir frappé des sites pro iraniens en Irak, un « acte hostile », dénonce Bagdad », Le Monde, 2023

«L’Iran promet qu’Israël paiera le « prix fort » pour le meurtre de Razi Moussavi », Le Monde, 2023

«Nucléaire : l’Iran augmente sa production d’uranium enrichi à 60 % », Le Monde, 2023

«Iran : le pays signe un accord de libre échange avec l’Union Économique Eurasiatique », euronews, 2023

Cartes interactives

Voyagez dans l'histoire grâce à des cartes interactives à la sauce Revue Histoire ! Découvrez les sur notre page dédiée.

Coup de cœur de la rédac'

Un livre à lire pour tous les amoureux du grand règne de notre espèce !

Il y a 100 000 ans, la Terre était habitée par au moins six espèces différentes d’hominidés. Une seule a survécu. Nous, les Homo Sapiens.

Articles populaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *