L'ouvrage coup de cœur de février : Le Voyage de Magellan par Antonio Pigafetta

Lionel Logue, le parolier du roi George VI

Lionel Logue était un thérapeute de la parole et de l'élocution. Il est une figure clé pour la monarchie britannique au 20ème siècle.
Lionel Logue - Auteur inconnu | Domaine public
Lionel Logue – Auteur inconnu | Domaine public

Grandement mis en avant dans le film Le Discours d’Un Roi, Lionel Logue a été pendant longtemps le bras droit discret du roi George VI. Mais qui était cet homme et quel a été son parcours ?

Une succession de rois pour la monarchie britannique

L’année 1936 a été une année charnière pour la Grande Bretagne. Cette année est encore aujourd’hui la seule année qui aura vu pas moins de trois rois se succéder sur le trône britannique. En effet, suite à la mort de George V, c’est Edward VIII qui accède au pouvoir le 20 janvier 1936. Seulement, et notamment à cause de son idylle avec Wallis Simpson, Edward VIII abdique le 10 décembre de la même année. C’est cette abdication qui a poussé George VI, Albert de son prénom, sur le trône britannique. Ce nouveau pouvoir n’a pas été sans angoisse et problème pour George VI. En effet, le roi était atteint de bégaiement depuis son plus jeune âge, une atteinte à la parole plus qu’incompatible avec son nouveau rôle de roi, qui requiert notamment la réalisation de nombreux discours.

C’est dans ce contexte que Lionel Logue fait son apparition dans la vie de George VI. En réalité les deux hommes avaient déjà commencé à se fréquenter peu de temps avant l’ascension au pouvoir de George VI, la famille royale ayant pressenti l’abdication d’Edward VIII – George VI a tout fait pour battre son bégaiement avant son ascension au pouvoir. Lionel Logue a joué un rôle essentiel dans le traitement du bégaiement de George VI – alors même que ce bégaiement était resté inchangé durant toute la vie de George VI malgré les nombreux médecins ayant tout essayé auparavant.

Le travail de Lionel Logue a été d’autant plus important qu’il n’a pas seulement bénéficié au roi mais également à de nombreuses personnes souffrant de troubles de la parole. En effet, ses travaux ont permis de faire avancer le domaine des sciences autour des troubles du langage mais ont également mis en lumière l’importance et l’existence de la profession de thérapeute de la parole.

La vie du parolier du roi, Lionel Logue

Lionel Logue est né le 26 février 1880 à College Town, en Australie du Sud. Il était le fils aîné d’une famille de cinq enfants et a grandi à Adélaïde. Sa formation en tant que thérapeute de la parole et de l’élocution a commencé durant ses études à l’Université d’Adélaïde appelée Prince Alfred College, où il a étudié l’art de la diction et de l’élocution. À partir de 1902, il travaille pour Reeves, un de ses professeurs, comme secrétaire et comme aide enseignant. Il étudie également la musique au département de musique de l’université d’Adélaïde, appelé le Elder Conservatorium.

Après avoir terminé ses études, il a travaillé comme acteur et professeur de diction pendant plusieurs années, avant de se tourner vers la thérapie de la parole et de l’élocution. En plus d’enseigner l’éloquence, le théâtre et la prise de parole en public, il a également organisé des événements tels que des pièces de théâtre par exemple. Il a par ailleurs créé et dirigé un club d’orateurs pendant cette période.

En 1911, sa carrière prit un nouveau tournant lorsqu’il rentre en contact avec des soldats de la Première Guerre Mondiale. C’est à ce moment-là qu’il a l’occasion de mettre en action ses compétences et ses connaissances afin de mettre en place un traitement pour les soldats souffrant d’obusite. L’obusite est l’ensemble des troubles aussi bien physiques que psychiques pouvant être associé à un trouble post-traumatique. Les symptômes pouvaient aller du mutisme, au tremblement ou même encore à la folie. Durant l’élaboration de son traitement contre l’obusite, Logue acquière une empathie certaine et apprend à travailler avec un certain sens de l’humour, ce qui caractérise son travail durant tout le reste de sa carrière. C’est également durant ce travail que Logue commença à mettre en place des méthodes de travail qu’il perfectionne durant des années et qui lui permet de construire une carrière solide.

Par la suite il est devenu le co-fondateur de la British Society of Speech Therapists en 1935 puis en 1944 il devient l’un des fondateurs du College of Speech Therapists.

Le travail et les méthodes de Logue

À son époque, les troubles de l’élocution et leurs causes étaient peu connus – le bégaiement était considéré comme un handicap et de nombreux traitements insolites étaient utilisés pour tenter de remédier au problème. Bien qu’il n’ait pas de qualifications médicales, la formation de Logue en élocution et sa compréhension de la mécanique du son et de l’importance de la respiration lui ont donné un point de vue unique sur le traitement des troubles de l’élocution.

Tout comme Ada Lovelace, pionnière en informatique, Logue était à sa façon un pionnier. La particularité de Logue est qu’il a utilisé des méthodes de thérapie vocale non conventionnelles pour aider ses patients, notamment George VI. Contrairement à d’autres thérapeutes vocaux de l’époque, Logue a insisté pour travailler avec le roi de manière informelle, en se concentrant sur la construction d’une relation de confiance et en l’aidant à se détendre avant de travailler sur sa prononciation. Logue utilisait des exercices de respiration, des techniques de relaxation et d’autres méthodes créatives pour aider le roi à surmonter son bégaiement. Il a également encouragé George VI à exprimer ses émotions et à utiliser l’humour pour réduire la tension qui contribuait à son bégaiement.

Son approche était pragmatique, se concentrant sur la communication plutôt que sur une doctrine particulière. Il considérait chaque patient comme un individu unique et adaptait ses traitements aux besoins précis de chaque personne. Il convient de noter cependant, que Lionel Logue a étudié à la Speech Clinic de l’Université de Londres, où il a probablement été exposé à certaines doctrines modernes sur les troubles de l’expression. Il était également au courant des recherches sur les troubles de la parole menées par d’autres experts de l’époque, comme celle de Charles Van Riper par exemple.

C’est grâce à sa formation et à son expérience que Logue a su développer une compréhension approfondie de la physiologie de la parole et de l’élocution, ainsi que des techniques pour améliorer la respiration, la prononciation et l’élocution. Il a également développé des techniques novatrices pour aider les personnes ayant des troubles de la parole à communiquer plus efficacement, en utilisant des exercices de respiration, de posture et de prononciation.

L’héritage de Lionel Logue dans les soins modernes

En outre, Logue a contribué à faire connaître et à développer la profession de thérapeute de la parole et de l’élocution, en montrant l’importance de cette profession pour aider les personnes ayant des troubles de la parole à communiquer plus efficacement. Son travail avec George VI a également attiré l’attention sur les bénéfices que peut apporter la thérapie de la parole et de l’élocution pour les personnes ayant des troubles de la parole, ce qui a contribué à une plus grande acceptation de cette profession. Aussi, la contribution majeure de Lionel Logue était son approche pratique et sa capacité à adapter ses méthodes en fonction des besoins individuels de ses patients, plutôt que de se concentrer sur une théorie particulière des troubles de l’élocution.

De plus, la mise en lumière de Logue sur sa profession continue encore de nos jours, notamment avec la représentation de son travail dans le film Le Discours d’Un Roi sorti en 2010 (The King’s Speech en version originale). Dans ce film, le travail de Logue avec le roi George VI prend une place centrale au sein de l’histoire, faisant l’emphase sur le côté hors du commun et humain de Logue. Ce film a fait connaitre la vie et le travail de Logue au grand public, suite à celui-ci la réputation de Lionel Logue a connu une nette amélioration. Le Discours d’Un Roi a par conséquent créé un renouveau dans la représentation de Lionel Logue. En effet, durant les années qui suivent la sortie du film, de nombreux ouvrages au sujet de Lionel Logue ont été publié tels que Le Discours d’un roi : L’histoire de l’homme qui sauva la monarchie britannique écrit par le petit-fils de Lionel Logue.

Enfin, l’héritage de Logue se perpétue dans la formation des thérapeutes de la parole et de l’élocution. Les techniques qu’il a développées et enseignées ont été intégrées dans les programmes de formation de nombreux établissements dans le monde entier, et sont encore utilisées pour aider les patients à améliorer leur parole et leur élocution. Il a su, à sa manière, apporter une dimension plus humaine et emphatique dans un domaine qui émergeait tout juste.

Colin Firth dans le rôle de Lionel Logue dans le film The Discours d'un Roi |  Paramount Pictures, Columbia Pictures
Colin Firth dans le rôle de Lionel Logue dans le film The Discours d’un Roi | Paramount Pictures, Columbia Pictures

Lionel Logue, un thérapeute moderne

Lionel Logue a contribué à l’amélioration de la qualité de vie de nombreux malades atteints de troubles de la parole. Il a pu, grâce à son travail avec George VI, mettre l’accent sur la profession de thérapeute de la parole – qu’il appelait « voice doctoring » par ailleurs. Durant sa carrière, il a su se détacher des sentiers battus et créer ses propres traitements qu’il adaptait à chacun de ses patients. De par sa personnalité atypique et son expérience, il a créé des méthodes se basant sur la confiance en s’axant sur des exercices de respiration ou de relaxation par exemple.

En plus de l’aide thérapeutique apportée par Logue, une véritable amitié s’est tissée entre les deux hommes au cours de leurs années de collaboration. Certains s’accordent même à dire que Logue a été présent à quasiment tous les discours de George VI, ce qui prouve que la relation entre les deux hommes a continué et ce malgré les réussites flagrantes de leur relation. La relation entre Lionel Logue et George VI a littéralement façonné la vie du roi, lui permettant d’exercer son travail et ses devoirs dans les meilleures conditions. Logue a également permis au roi de prendre confiance en lui et donc de prendre en assurance.

Pour toutes ses contributions, Lionel Logue a été décoré de l’Ordre Royal de Victoria (Royal Victorian Order en anglais) par le roi George VI lui-même en 1944 pour ses services à la famille royale et mais également à la nation. Cette distinction est une des plus hautes récompenses honorifiques du Royaume-Uni, et elle est généralement décernée aux personnes qui ont rendu des services exceptionnels à la monarchie britannique. En plus de cette décoration, Logue a également été nommé Commandeur de l’Ordre de l’Empire britannique (Commander of the Order of the British Empire en anglais) en 1953, après la mort du roi George VI. Cette distinction est également une récompense honorifique importante du Royaume-Uni, décernée pour services rendus à la communauté ou à la nation.

Lionel a donc été une personne très importante dans l’histoire de la monarchie anglaise. En effet, George VI a régné durant une période très complexe pour le Royaume-Uni, notamment durant la Seconde Guerre mondiale. Sans les compétences et l’aisance orale acquises grâce au travail de Logue, le roi aurait affronté de très grandes difficultés autant dans les relations internationales que dans les affaires internes au pays. Malgré son importance qui ne fait aucun doute parmi les historiens et les spécialistes, Logue n’a pas acquis une réputation qui a su traverser les âges. Sans la mise en avant grâce au film Le Discours d’un Roi, le travail ainsi que l’existence même de Lionel Logue ne seraient sûrement connus que par des spécialistes de l’histoire britannique ou de la thérapie de la parole.

Quelques liens et sources utiles

Le Discours d’Un Roi. Réalisé par Tom Hooper, 2010.

“[Mr. Lionel Logue].” The British Medical Journal, vol. 1, no. 4815, 1953, pp. 890–890. JSTOR, http://www.jstor.org/stable/20310995.

James Palmer. “The King’s Speech: A Jungian Take.” Jung Journal: Culture & Psyche, vol. 6, no. 2, 2012, pp. 68–85. JSTOR, https://doi.org/10.1525/jung.2012.6.2.68.

Peter Conradi. La vraie histoire de l’homme qui sauva la voix du roi, Le Figaro, 2011.

Peter Conradi, Mark Logue. Le discours d’un roi: L’histoire de l’homme qui sauva la monarchie britannique, Plon, 2011.

Cartes interactives

Voyagez dans l'histoire grâce à des cartes interactives à la sauce Revue Histoire ! Découvrez les sur notre page dédiée.

Coup de cœur de la rédac'

Le livre essentiel pour maîtriser toute la période contemporaine !

En somme un outil de révision idéal, il est composé de cartes, schémas, tableaux statistiques, documents sources et plans de dissertations pour préparer et réussir les concours.

Articles populaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *