L'ouvrage coup de cœur de février : Le Voyage de Magellan par Antonio Pigafetta

Le Voyage de Magellan 1519-1522 par Antonio Pigafetta

Antonio Pigafetta était membre de l'expédition de Magellan ; il a survécu à la circumnavigation et a laissé un récit incroyable de celle-ci !
Portrait traditionnellement présenté comme celui d'Antonio Pigafetta - Auteur inconnu | Domaine public
Portrait traditionnellement présenté comme celui d’Antonio Pigafetta – Auteur inconnu | Domaine public

Nous évoquions dans un précédent article les vivres nécessaires pour réaliser le périple qu’imaginait Ferdinand (Fernand) de Magellan. Cette fois, concentrons-nous sur le périple en lui-même, un voyage qui, par chance, a été intégralement chroniqué par Antonio Pigafetta, membre d’équipage au départ de Séville en 1519, et survivant de l’expédition, de retour à Séville en 1522.

Cet extraordinaire voyage nous est donc raconté par un témoin direct. Il dresse un récit complet de l’expédition, entre les recherches infructueuses le long de l’Amérique du Sud, la découverte d’un passage vers l’Ouest, ainsi que des multiples mutineries, jusqu’à la disparition de Ferdinand de Magellan.

Un récit à lire, pour découvrir l’exploration !

Magellan n’a pas accompli le premier tour du monde, mais il est devenu le plus célèbre des navigateurs et son voyage, grâce à la relation d’Antonio Pigafetta, la plus fascinante des épopées maritimes.

Cette édition de poche reprend la transcription établie pour l’édition critique de 2007, qui fait désormais référence.

Elle rectifie de nombreuses erreurs et reformule plusieurs hypothèses sur les énigmes de cette prodigieuse navigation, dont les équipages sont revenus décimés. Des cartes, une chronologie détaillée, un index biographique et des notes permettent de s’approcher au plus près de la vérité historique et de combler les silences de l’auteur.

Qui était Antonio Pigafetta ?

Antonio Pigafetta, figure emblématique de la première circumnavigation du globe, reste un personnage enveloppé de mystère, faute de documents abondants relatant sa vie. Les rares lettres et indices disséminés dans diverses archives postérieures à son fameux voyage autour du monde peignent le portrait d’un homme issu d’une famille noble ancienne, mais dont les origines exactes demeurent floues.

Aux Origines d’une Énigme

La famille Pigafetta, dont l’histoire remonte au XIe siècle, jouit d’une réputation bien établie. En 1920, une avancée significative est réalisée par P. Pastells qui identifie Giovanni Pigafetta, le père d’Antonio.

Cependant, la multiplicité des unions de Giovanni complique l’identification de la mère d’Antonio. Les généalogistes s’interrogent sur sa légitimité, certains avançant l’hypothèse d’un enfant naturel.

Néanmoins, cette théorie se heurte à son admission comme chevalier de l’ordre de Saint-Jean de Jérusalem, un honneur normalement refusé aux bâtards.

Un Départ Vers l’Inconnu

En 1519, Antonio Pigafetta quitte l’Italie pour l’Espagne, où il se joint à l’expédition de Fernand de Magellan en tant que membre de l’équipage de la Trinidad, sous les recommandations du nonce apostolique Chieregati. Son rôle initial, bien que modeste, allait s’avérer crucial pour la documentation de ce voyage historique.

Les événements clés de l’expédition de Magellan

L’expédition de Magellan est marquée par l’inconnu. Est-il possible de prévoir un voyage de deux ans, sans carte, sans être même sûr du chemin et de la destination ?

C’est dans cette grande aventure qu’Antonio Pigafetta se lance. Il offre un témoignage probant de tous les doutes, toutes les intrigues, tous les drames et tous les bonheurs de cette expédition.

Illustration en forme de carte stylisée et schématique de Timor dans le manuscrit Beinecke de la relation de Pigafetta - Antonio Pigafetta | Domaine public
Illustration en forme de carte stylisée et schématique de Timor dans le manuscrit Beinecke de la relation de Pigafetta – Antonio Pigafetta | Domaine public

Une Survie Miraculeuse et une Mission de Découverte

La traversée de Pigafetta, au sein de l’expédition de Magellan, est marquée par des péripéties dramatiques, notamment son sauvetage providentiel après être tombé à la mer.

Je fus secouru, non point par mes mérites mais par la miséricorde et grâce de la fontaine de pitié.

Antonio Pigafetta, Le Voyage de Magellan 1519-1522. La relation d’Antonio Pigafetta du premier tour du monde, Chandeigne, 2018.

Son voyage dans le Pacifique, qu’il nomme ainsi pour la première fois, est ponctué de rencontres avec les populations locales, avec qui il établit des contacts, souvent marqués par l’étonnement mutuel devant l’échange des langues et des cultures.

Le décès de Magellan lors de la bataille de Mactan et la blessure qui en résulte pour Pigafetta lui épargnent le tragique « banquet de Cebu« , sauvant sa vie par un coup du sort. Cette épreuve transforme son rôle au sein de l’expédition, le plaçant souvent en position de négociateur avec les peuples rencontrés.

Un Témoin de l’Histoire

Malgré l’ombre portée par la mort de Magellan, Pigafetta parvient à achever le tour du monde, une prouesse alors inédite, sous le commandement de Juan Sebastián Elcano. Son récit détaillé du voyage, offert à Charles Quint puis à d’autres dignitaires européens, constitue une source inestimable pour la compréhension de cette aventure.

Le silence de Pigafetta sur Elcano dans son récit, contrastant avec son hommage appuyé à Magellan, soulève des questions sur sa vision de l’expédition. Malgré cela, son œuvre demeure un témoignage capital de l’ère des grandes découvertes.

L’héritage d’Antonio Pigafetta

Antonio Pigafetta disparaît de l’histoire en 1524, laissant derrière lui un récit fascinant de courage, de curiosité, et d’endurance.

Bien que son nom ne soit pas le premier associé au voyage de Magellan, son apport à l’histoire de la navigation et à la connaissance du monde est indéniable.

Sa vie, qui a été empreinte de mystère et d’aventure, continue d’inspirer les explorateurs et les historiens, désireux de dévoiler les secrets d’un monde jadis inconnu.

Pour Magellan, la renommée posthume n’apparaît pas de suite, en effet, il est impossible pour les Espagnols d’introduire un Portugais à leur service comme le premier homme à faire le tour du monde et il en est de même pour les Portugais.

🌍🚢 L’Épique Voyage de Magellan : Un Défi Logistique et Humain – Revue Histoire

Quelques liens et sources utiles

Romain Bertrand, Qui a fait le tour de quoi ? L’affaire Magellan, Paris, Verdier, 2020.

Xavier De Castro (éd.), Le voyage de Magellan (1519-1522), La relation d’Antonio Pigafetta & autres témoignages, Paris, Chandeigne, 2007.

Antonio Pigafetta, Le Voyage de Magellan 1519-1522. La relation d’Antonio Pigafetta du premier tour du monde, Chandeigne, 2018.

Le partage du monde | L’incroyable périple de Magellan, Arte, 2022

Laurence Bergreen, Over the Edge of the World: Magellan’s Terrifying Circumnavigation of the Globe, Harper Perennial, 2010

Cartes interactives

Voyagez dans l'histoire grâce à des cartes interactives à la sauce Revue Histoire ! Découvrez les sur notre page dédiée.

Coup de cœur de la rédac'

Le livre essentiel pour maîtriser toute la période moderne !

Cette synthèse sur la France dans l’Europe des Temps modernes, destinée à un public d’étudiants de niveau licence, propose un tableau complet et accessible de cette longue période.

Articles populaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *