L'ouvrage coup de cœur de février : Le Voyage de Magellan par Antonio Pigafetta

Grèce Antique : 8 ouvrages à lire en Licence histoire

La Grèce antique est un thème central de la deuxième année des étudiants en histoire. Découvrez les ouvrages clés de cette période !
Illustration de la Grèce Antique pour Revue Histoire - DALL-E
Illustration de la Grèce Antique pour Revue Histoire – DALL-E

La Grèce antique est un sujet de grande importance dans l’apprentissage de l’histoire, que ce soit pour les étudiants ou pour les passionnés. L’histoire antique voit la naissance des principes démocratiques, la naissance de puissantes cités-États, et le choc entre l’Orient et l’Occident (souvent considéré comme un choc civilisationnel – thèses désuètes aujourd’hui).

L’héritage hellénique est important dans l’espace méditerranéen, notamment auprès des Romains. Leur implantation aux quatre coins de cet espace permet un partage culturel majeur. La redécouverte des textes grecs durant l’époque moderne replace cette civilisation au cœur des échanges. Indéniablement, la Grèce antique doit être comprise pour faciliter la compréhension générale de l’histoire occidentale.

La mère de toutes les civilisations

Les réformes clisthéniennes du VIe siècle avant Jésus-Christ, qui avaient pour objectif de limiter le retour à la tyrannie, mais surtout de placer chacun en égalité devant la loi, sont les prémices de la démocratie athénienne. Un modèle, qui est considéré à tort comme la mère des démocraties occidentales. L’étude de cette période permet à chacun de comprendre que la démocratie athénienne est bien loin du fonctionnement des nôtres, étant bien moins extrême.

Les nombreuses idées reçues sur la Grèce antique peuvent rendre difficile la compréhension de cette civilisation. Il est important pour les étudiants en histoire de prendre du temps pour étudier correctement cette période et rétablir les vérités sur les Grecs, afin de faciliter la compréhension de cette époque.

L’histoire de la Grèce antique de A à Z

Entre les mythes et légendes qui entourent la civilisation grecque, il est nécessaire d’avoir quelques ouvrages de référence pour en obtenir les contours les plus clairs et sérieux. C’est dans cette optique que nous vous mettons à disposition deux ouvrages essentiels pour vous introduire à cette civilisation antique.

Marie-Claire Amouretti, Françoise Ruzé, avec la participation de Philippe Jockey, Le monde grec antique, Hachette Éducation, 2018.

Le livre présente la politique, les guerres, la vie religieuse, l’économie, les évolutions sociales et la diversité des cités grecques de 2700 à 31 av. J.-C. et accorde une large place à l’apport de l’archéologie et de l’anthropologie historique.

Il s’appuie sur 22 cartes, 12 plans de cité, une chronologie et des définitions.

Nous vous parlions déjà de cet ouvrage, dans notre bibliographie pour l’étude de l’histoire ancienne.

Un manuel n’est jamais suffisant, en effet, l’approche, les sujets et les thèmes ne sont pas toujours les mêmes. Sans aucune obligation, vous avez tout de même la possibilité d’étudier l’histoire de la Grèce antique grâce à l’ouvrage de François Lefèvre, une référence en la matière.

François Lefèvre, Histoire du monde grec antique, Le Livre de Poche, 2007

Cette Histoire du monde grec antique, qui tient compte des dernières découvertes, présente en un volume commode et maniable un panorama clair d’une civilisation éblouissante, depuis la préhistoire jusqu’à la transformation du monde grec en provinces romaines.

Alternant la relation chronologique des événements et des exposés synthétiques, elle offre aussi une mise au point sur les problèmes, les sources et les enjeux de l’histoire grecque, une bibliographie abondante, plusieurs index, une illustration pertinente et un ensemble de cartes originales, soigneusement établies.

Les principales étapes de l’histoire grecque, des civilisations minoenne et mycénienne au monde archaïque et aux guerres médiques, du siècle de Périclès à l’hégémonie macédonienne, d’Alexandre à la civilisation hellénistique, sont ainsi retracées avec élégance et précision pour le lecteur curieux et pour l’étudiant.

Les mots pour comprendre l’histoire de la Grèce

Le grec comme le latin a un ancrage très important dans les langues contemporaines européennes, il offre tout un vocable essentiel, qui pour la plupart remonte à cette période. Pouvoir comprendre ces mots, l’étymologie ainsi que l’histoire qui en découle est une richesse pour les étudiants. Un lexique d’histoire et de civilisations grecques essentiel dans la bonne compréhension du monde grec.

François et Anne Queyrel, Lexique d’histoire et de civilisation grecques, Ellipses, 2010

Cet ouvrage vise à faciliter l’étude de l’histoire et de la civilisation grecque de l’Antiquité. S’il privilégie les notions d’ordre institutionnel, ce lexique aborde aussi les notions d’ordre politique, religieux, économique et artistique, ainsi que certains aspects de la vie quotidienne des Grecs.

Enrichi de cartes, de croquis, de tableaux, d’une chronologie générale et de tableaux généalogiques des principales dynasties, c’est un véritable instrument de travail pour les étudiants en histoire, en archéologie et en lettres classiques, de la première année universitaire jusqu’à la préparation des concours.

Ce lexique apporte, de manière rapide et précise, les éclaircissements dont ils ont besoin pour préparer exposés et examens

Atlas de la Grèce

La Grèce antique n’est pas la Grèce contemporaine, et il est facile pour les étudiants de confondre les deux. Dans nos sociétés hyperconnectées, plus aucun territoire n’est enclavé ou isolé. La Grèce est un territoire montagneux, à la géographie particulière, ce qui a été le moteur de sociétés complexes et parfois plurielles, bien que géographiquement proches. À noter aussi que le monde a évolué ; la bataille des Thermopyles n’a plus aucun sens aujourd’hui, tant la mer a reculé.

Ainsi, comprendre la géographie est essentiel pour mieux appréhender et replacer l’histoire grecque dans son contexte. L’ouvrage de Pierre Cabanes, Petit atlas historique de l’Antiquité grecque est particulièrement adapté.

Pierre Cabanes, Petit atlas historique de l’Antiquité grecque, Armand Colin, 2016

Cet atlas historique de l’Antiquité grecque présente en 43 fiches le monde antique dans son cadre géographique et chronologique, dans l’espace et dans le temps.

Clair et pratique, il permet à tous de s’initier à l’histoire de la Grèce ancienne en présentant quelques-unes des interrogations que soulève l’étude du monde grec antique et des domaines voisins tels que l’Égypte et le Moyen-Orient (Mésopotamie, Phénicie, Palestine, royaume perse) marqués, à une période ou à une autre, par l’hellénisme.

Un index des thèmes, des noms propres et des lieux, facilite la compréhension de la période.
Des pistes bibliographiques à la fin de chaque fiche permettent au lecteur d’approfondir les thèmes abordés.

Mythologie et religion en Grèce antique

La mythologie grecque, connue de tous, est souvent confondue avec la mythologie romaine, qui lui est similaire mais ultérieure. Avoir un ouvrage d’introduction à cette riche mythologie offre des clés de compréhension et surtout un moyen d’éviter toute confusion. La mythologie grecque, semblable à l’égyptienne, est cosmogonique (comme la majorité des religions) ; la connaître, c’est donc comprendre la création du monde selon les Grecs.

L’ouvrage de Walter Burkert, La religion grecque à l’époque archaïque et classique permet une introduction à cette mythologie et à ces religions dans l’espace grec antique.

Walter Burkert, La religion grecque à l’époque archaïque et classique, Picard, 2011

L’approche de Walter Burkert est méticuleusement ciblée, se limitant aux époques archaïque et classique, ce qui exclut intentionnellement les développements majeurs des périodes hellénistique et impériale. Cette délimitation lui offre l’opportunité d’approfondir en détail les sujets traités.

Dans son ouvrage, Burkert commence par un chapitre introductif approfondi sur la préhistoire, ainsi que sur les époques minoenne et mycénienne, mettant en lumière la continuité entre le deuxième millénaire et l’époque archaïque, malgré les « siècles obscurs ».

Il excelle ensuite dans la description minutieuse des rituels et sanctuaires, s’appuyant sur une documentation exhaustive.

Aucun aspect n’est négligé, faisant de son travail une ressource incontournable pour les lecteurs. Avec des index précis, l’ouvrage répond à toutes les interrogations concernant les prêtres, les fêtes, les rites funéraires, les panthéons civiques, les mystères religieux et les croyances sur l’au-delà, sans oublier l’importance de la religion dans la philosophie. Le travail de Burkert, maintenant un érudit octogénaire, demeure une référence essentielle dans le domaine.

L’art et l’iconographie hellénique

L’iconographie grecque est reconnaissable et fortement ancrée dans l’imaginaire collectif. Les nombreux vestiges archéologiques permettent d’avoir une fenêtre sur ce monde, mais cette vision est fallacieuse, car le temps a détérioré ces espaces. Ainsi, pouvoir avoir une vision plus correcte de ces vestiges permet d’adopter un regard différent sur ceux-ci.

Grâce à l’ouvrage de Roland Martin, L’art grec et celui de Tonio Hölscher La vie des images grecques découvrez l’évolution de cet art si symbolique de la période antique.

Roland Martin, L’art grec, Le Livre de Poche, 1994

L’art grec, dont l’origine remonte au deuxième millénaire avant Jésus-Christ, se développe jusqu’aux premiers siècles de notre ère au cœur du monde méditerranéen, mais aussi sur ses confins et jusqu’en Asie Centrale.

Tout au long de son histoire, il témoigne d’une capacité d’assimilation qui n’a d’égale que sa puissance de diffusion.

Roland Martin, L'art grec, Le Livre de Poche 1994

L’archéologie moderne a permis de mettre au jour les relations multiples et complexes, faites d’échanges et d’emprunts, qu’il n’a cessé d’entretenir avec les grandes civilisations du monde antique. 

Tonio Hölscher, La vie des images grecques, Musée du Louvre, 2015

Les Grecs de l’Antiquité ont développé une culture visuelle d’une densité et d’une variété exceptionnelles.

Ce livre pose une question fondamentale : pourquoi les Grecs ont-ils eu besoin de leurs images ?

Toutes les œuvres d’art avaient une fonction concrète dans les espaces publics à l’intérieur des sanctuaires, des lieux dédiés au politique, des nécropoles, ainsi que dans les résidences privées.

Elles constituaient une société d’images qui se présentait aux yeux des vivants avec une force vitale propre.

L’étude la culture sociale des images, des règles et normes qui régissaient l’interaction entre les vivants et les images est au cœur de cet ouvrage. Il convient, pour en prendre toute la mesure, de se libérer de « l’habitus muséal » moderne au profit d’un concept de « vie avec des images ».

La Grèce grâce à des sources antiques

Les sources antiques sont nombreuses, majoritairement redécouvertes durant l’époque moderne. Elles offrent une vision complète et détaillée de la Grèce antique. Cette civilisation a notamment produit des sources mythologiques considérées comme incontournables, telles que l’Iliade ou l’Odyssée.

Pouvoir les lire offre une longueur d’avance dans votre compréhension de ce monde, mais aussi dans la réalisation des commentaires de texte et des dissertations en Licence d’histoire.

Marie-Françoise Baslez, Les sources littéraires de l’histoire grecque, Armand Colin, 2003

Cet ouvrage, original, ne se veut pas une histoire de la littérature grecque. Monuments de la littérature universelle, les chefs-d’oeuvre grecs sont aussi des documents pour l’historien, de même que les écrits plus ordinaires ou à caractère technique, à condition de savoir les lire et les interroger.

Non seulement les livres d’histoire à proprement parler, mais aussi la poésie archaïque révèlent le fonctionnement de la mémoire collective. Les textes destinés à être prononcés à une tribune publique, pièces de théâtre ou discours, permettent d’appréhender les problèmes de communication, les rapports entre la masse et l’élite, bref, le fonctionnement de la démocratie.

Les traités de philosophie, d’ethnographie ou de savoir-vivre nous présentent un véritable miroir de la société, tout en faisant émerger de belles figures d’intellectuels engagés, au service de leur cité. Toutes ces œuvres littéraires constituent donc une banque de données considérable qu’il s’agit d’exploiter en confrontant chaque élément avec d’autres, archéologiques, épigraphiques ou encore littéraires pour atteindre une réalité authentique.

Jean-Marie, Inscriptions historiques grecques, Belles Lettres, 1992

Source irremplaçable et unique pour notre connaissance de l’Antiquité, les inscriptions font intégralement partie du paysage politique grec.

Depuis l’époque archaïque, les cités n’ont cessé d’écrire, d’inscrire, de publier : lois, règlements, décrets honorifiques, accords internationaux, etc.

Les inscriptions font revivre sous nos yeux la politique des cités, des ligues, des dynastes et des souverains.

Cent cinquante inscriptions, s’étendant du VIIe au Ier siècle avant J.-C., sont ici traduites et brièvement commentées.

Une bibliographie à créer durant votre Licence

En tant qu’étudiant, il est important que vous profitiez de la licence pour vous créer une bibliothèque adaptée à vos besoins, avec des ouvrages généraux qui vous permettent d’explorer un thème donné. Ces cinq ouvrages répondent inévitablement à ce besoin.

Ils doivent faire partie de votre collection, que vous les achetiez ou bien que vous les empruntiez à votre bibliothèque universitaire. Attention, il est probable que de nouvelles éditions soient publiées. Nous vous conseillons de toujours vous référer à la dernière édition, qui apporte des éclairages récents, vous offrant des connaissances à jour.

Cartes interactives

Voyagez dans l'histoire grâce à des cartes interactives à la sauce Revue Histoire ! Découvrez les sur notre page dédiée.

Réussir sa licence d'histoire

Toutes les informations essentielles pour un étudiant, afin qu’il réussisse au mieux sa Licence d’Histoire.

Invariablement le bouquin à avoir avec soit pour performer sa Licence !

Articles populaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *