L'ouvrage coup de cœur de février : Le Voyage de Magellan par Antonio Pigafetta

Comment trouver la source d’une image ?

Trouver la source d'une image est essentielle sur Internet ; cela permet d'éviter d'utiliser une image protégée par le droit d'auteur.
Illustration réalisée avec DALL-E pour l'article : "Comment trouver la source d'une image ?"
Illustration réalisée avec DALL-E pour l’article : « Comment trouver la source d’une image ? »

Trouver la source d’une image sur Internet est un véritable casse-tête. La règle est simple : ne pas utiliser une image sans connaître l’auteur et la licence de partage. Cependant, sur Internet, c’est le Far West. Tout le monde utilise des images sans respecter aucune règle. Vouloir être consciencieux est une véritable épreuve de force.

Pour trouver la source d’une image, plusieurs méthodes existent, mais il y a aussi des outils qui permettent d’accéder à des banques d’images réutilisables sous certaines conditions. Et nous ne parlons pas de Getty, Reuters et consœurs, qui s’accaparent les droits numériques d’œuvres dans le domaine public.

3 outils pour identifier l’origine d’une image sur Internet

Il est primordial de respecter le droit d’auteur, tout en s’assurant l’origine et les conditions d’utilisation des images sélectionnées. Heureusement, plusieurs outils facilitent cette tâche en offrant des solutions pour identifier la provenance des images. Ces méthodes ne sont infaillible, mais offre un moyen d’obtenir ces informations.

TinEye : Le Pionnier de la Recherche d’Images Inversée

TinEye se distingue comme un moteur de recherche d’images inversé de premier plan, permettant aux utilisateurs de retracer l’origine d’une photographie à travers le web. Simple d’utilisation, TinEye offre la possibilité de charger une image depuis un ordinateur ou via une URL pour ensuite scruter l’internet à la recherche de correspondances.

Recherche d'une image grâce à TinEye - Revue Histoire | Domaine public
Recherche d’une image grâce à TinEye – Revue Histoire | Domaine public

Cette technologie est d’autant plus accessible grâce à des extensions pour les navigateurs les plus courants, tels que Google Chrome et Mozilla Firefox, facilitant la recherche par un simple clic droit sur n’importe quelle image en ligne. Bien que TinEye soit réputé pour son efficacité, il convient de noter que sa souplesse peut parfois conduire à des résultats moins précis.

L’Analyse des Données EXIF pour Plus de Détails

Les données EXIF (Exchangeable Image File Format) représentent une richesse d’informations cachées au sein même des images, fournissant des détails tels que la date de prise de vue, le type d’appareil utilisé, et potentiellement des indications sur le droit d’auteur.

Bien que ces métadonnées ne soient pas systématiquement renseignées par les photographes, elles offrent une piste supplémentaire pour comprendre l’histoire d’une image. Des extensions de navigateur comme Exif Viewer simplifient l’accès à ces données, bien qu’il faille garder à l’esprit leur fiabilité variable, ces informations pouvant être altérées ou ajoutées après coup.

Google Images et Google Lens : Les Solutions de Recherche Avancée

Google Images reste un outil incontournable pour la recherche d’images sur internet, grâce à son option de recherche d’images inversée. Cette fonctionnalité permet d’importer une image ou d’utiliser l’URL d’une image pour trouver des correspondances en ligne, offrant ainsi une vue d’ensemble des sites ayant publié des images similaires. L’outil peut même tracer la chronologie des publications, aidant à identifier l’origine potentielle d’une image.

Recherche d'une image grâce à Google Lens - Revue Histoire | Domaine public
Recherche d’une image grâce à Google Lens – Revue Histoire | Domaine public

Parallèlement, Google Lens élargit le spectre des possibilités en intégrant une recherche visuelle avancée, capable de reconnaître des éléments au sein des images pour trouver des correspondances et des informations contextuelles. Bien que Google Lens soit extrêmement puissant, il ne garantit pas toujours la localisation précise de l’origine d’une image, mais il excelle dans la localisation de versions similaires disponibles en ligne.

Internet et les droits d’auteur

La quête de l’origine d’une image nécessite une approche méthodique et l’utilisation d’outils adaptés. TinEye, les données EXIF, ainsi que les solutions offertes par Google, sont des ressources précieuses pour tout créateur de contenu soucieux de respecter le droit d’auteur. Il est essentiel de se rappeler que la perfection visuelle d’une image n’implique pas une liberté d’utilisation sans contraintes. En exploitant ces outils, les utilisateurs peuvent naviguer plus sûrement dans le paysage complexe du droit d’auteur sur Internet, garantissant ainsi l’intégrité et la légalité de leurs projets créatifs.

Le cas PicRights sur Revue Histoire

Il y a un an, nous avons été contactés par l’entreprise PicRights, qui nous réclamait des dédommagements pour contrefaçon de droits d’auteur. En effet, nous aurions utilisé des images protégées par le droit d’auteur, et de facto non utilisables en l’état.

Nous ne rentrerons pas dans les détails ici, nous le faisons ailleurs sur le web : PicRights et le droit d’auteur. Néanmoins, cette histoire nous a fait comprendre l’importance de développer une méthodologie cohérente pour illustrer les articles de notre site.

C’est cette méthode que nous voulons vous présenter, pour vous aider à être pertinent sur Internet, mais aussi pour les étudiants, dans vos présentations.

Utiliser Wikimédia Commons pour vos images

Sur Revue Histoire, nous collectons la majorité de nos images sur Wikimédia Commons, pendant de Wikipédia, mais pour les images. Attention, toutes les images ne sont pas utilisables, mais la grande majorité possèdent les informations suivantes :

  • Auteur ;
  • Date ;
  • Origine ;
  • Licence de partage.

Une image en provenance de Wikimédia - Revue Histoire | Domaine public
Une image en provenance de Wikimédia – Revue Histoire | Domaine public

Les informations essentielles se trouvent au pied de l’image, à gauche avec l’auteur ou du moins l’origine de la photographie : « Bundesarchiv », avec des éléments complémentaires : « Bild 101I-249-0878-08A / Dieck / CC-BY-SA 3.0« . La licence, qui est liée à Creative Commons, se retrouve à droite sous « Plus de détails » : « CC BY-SA 3.0 ». Cette licence est cliquable, et permet d’obtenir les informations sur son utilisation sur Internet et ailleurs.

L’ensemble des images sur Wikimédia Commons repose sur ce fonctionnement. Il est donc facile de partager des images, en respectant l’auteur et la licence. Dans le cadre de Revue Histoire, nous partageons les images de la sorte : « Titre – Auteur | Licence ». De cette manière, les lecteurs ont les informations essentielles pour pouvoir réutiliser les images et connaître leur provenance.

Utiliser les archives nationales ou départementales

Les archives offrent quantité de contenu numérisé. Il n’est pas toujours possible de les utiliser, mais certaines archives offrent cette possibilité, c’est notamment le cas des Archives départementales du Maine-et-Loire que nous utilisons régulièrement pour illustrer nos articles.

Vous pouvez bien évidemment visiter les archives de votre département ou de votre région. Il est facile de savoir si le contenu est réutilisable ou non.

Carte postale du Château d'Angers avec une vue du XIIIe siècle - Archive départementale du Maine-et-Loire | Licence Ouverte Version 2.0
Carte postale du Château d’Angers avec une vue du XIIIe siècle – Archive départementale du Maine-et-Loire | Licence Ouverte Version 2.0

Cette carte postale numérisée provient des Archives départementales du Maine-et-Loire et repose sur la Licence Ouverte Version 2.0, la version française des licences Creative Commons. La majorité du contenu de l’État (notamment les ministères) se repose sur ce type de licence.

Auteur, licence et droit d’auteur, vous voilà informé

Vous connaissez maintenant les grandes lignes du partage des images sur Internet. En tant qu’étudiant, vous pouvez faire la différence en exposé, avec une présentation bien sourcée, et en tant que particulier ou professionnel, vous vous évitez tout déboire avec des sociétés comme PicRights.

Évidemment, nous n’avons pas listé l’ensemble des sites sur lesquels il est possible de trouver du contenu iconographique respectant ces normes ; ils sont rares. Dernièrement, nous avons découvert Visites-P, qui offre une vaste collection de photographies et de gravures, accompagnées de toutes les informations nécessaires pour les réutiliser sous condition.

Si vous avez une question par rapport à ce sujet, la section commentaires de l’article est ouverte.

Cartes interactives

Voyagez dans l'histoire grâce à des cartes interactives à la sauce Revue Histoire ! Découvrez les sur notre page dédiée.

Réussir sa licence d'histoire

Toutes les informations essentielles pour un étudiant, afin qu’il réussisse au mieux sa Licence d’Histoire.

Invariablement le bouquin à avoir avec soit pour performer sa Licence !

Articles populaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *