L'ouvrage coup de cœur d'avril : Petit dictionnaire des Sales Boulots par Nicolas Méra

Château des ducs d’Angers

Le Château d’Angers, majestueusement posé au cœur de la ville d’Angers en Maine-et-Loire, est un chef-d’œuvre architectural témoignant de plusieurs époques de l’histoire de France. Également connu sous le nom de château des ducs d’Anjou, ce monument monumental offre aux visiteurs une plongée dans le temps.

L’histoire du château commence bien avant l’époque médiévale. La position stratégique du site, dominant la Maine, en a fait un emplacement prisé dès l’Antiquité. C’est cet avantage géographique qui a poussé les premiers occupants à s’y installer. La colline de la Cité, sur laquelle repose le château, s’élève à près de 47 mètres, faisant de ce lieu un point de vue imprenable sur les alentours. À cette altitude, le château domine la Maine qui serpente paisiblement à environ 20 mètres plus bas. La robustesse de la colline, composée de schiste ardoisier, a été renforcée par les activités d’extraction durant le Moyen Âge, rendant le flanc encore plus abrupt et difficilement accessible.

Au fil du temps, les comtes d’Anjou, attirés par la position défensive de ce promontoire, ont choisi d’y établir leur demeure. Cette position centrale a joué un rôle crucial lors des tensions entre l’empire Plantagenêt et le royaume de France. En effet, à la fin de l’ère Plantagenêt, le royaume de France finit par annexer le comté d’Anjou. Reconnaissant l’importance stratégique de cette forteresse, c’est Louis IX qui, au XIIIe siècle, décida de lui donner le visage que nous lui connaissons aujourd’hui.

Les informations pratiques du château

Icônes d'illustration pour Revue Histoire
0
Tarif régulier

Horaires d’ouvertures du château

Du 2 mai au 4 septembre 
10h – 18h30

Du 5 septembre au 30 avril
10h – 17h30
Les 24 et 31 décembre : fermeture à 16h30.

Information : 
Fermeture de la billetterie et dernier accès au monument : 45 min avant la fermeture.
Fermeture des expositions temporaires et du logis royal : 30 min avant la fermeture.
Fermeture de la galerie de l’Apocalypse, de la chapelle et de la librairie-boutique : 15 min avant la fermeture

Le monument est fermé les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre.

Les activités du château

Icônes d'illustration pour Revue Histoire

René le Magnifique

L'histoire extraordinaire du duc le plus célèbre d'Anjou.

Jardin du château

Une cour intérieure reposante et naturelle pour le plaisir de tous.

Tapisserie de l'Apocalypse

Une œuvre extraordinaire de plus de 103 mètres de long !

Travaux en cours

Attention le château connaît une période de rénovation ainsi quelques zones sont temporairement inaccessibles.

Venez découvrir un monument chargé d’histoire

Embarquez pour une splendide escapade au cœur de la cité !

Traversez ses somptueux jardins, découvrez une vue imprenable sur la métropole depuis les majestueux remparts, et laissez-vous captiver par la magie des voûtes « à l’angevine » ornant la chapelle, ainsi que par l’architecture exquise du logis royal et du châtelet, érigés par le renommé roi René. Aventurez-vous pour découvrir la herse la plus ancienne de France, veillant à la Porte des champs…

Et, par-dessus tout, restez ébahis devant la tapisserie de l’Apocalypse, une merveille inégalée dans le monde, fièrement inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO et dévoilée au public tout au long de l’année.

Des expositions éphémères côtoient des espaces dédiés à la découverte du patrimoine. Deux fois par an, le château s’enrichit d’expositions temporaires dans les niveaux supérieurs du logis royal, accessibles sans frais supplémentaires.

De plus, des espaces d’exploration du patrimoine, qu’ils soient constants ou ponctuels, vous offriront l’opportunité d’approfondir vos connaissances sur l’histoire de ce site ou sur les mystères entourant la tapisserie de l’Apocalypse.

Nos articles sur le Maine-et-Loire

Icônes d'illustration pour Revue Histoire

La culture angevine s’exporte de toutes parts, de l’alcool de Cointreau aux rillauds, en passant par notre fameux vocabulaire : « topette » en tête. Nous vous invitons à découvrir les splendeurs de l’histoire angevine grâce à notre série d’articles sur le sujet.