Les feux de forêts embrassent l’Australie

L’Australie a particulièrement été touchée par les feux de forêts. Ils sont amplifiés par le réchauffement climatique, et la sécheresse.
Photographe pour la rubrique photographie historique Revue Histoire
Un pompier donne de l'eau à un koala lors des feux de brousse dévastateurs du samedi noir à Victoria, en Australie, en 2009

Un pays saccagé par les flammes

Les feux de forêts et de brousses ont particulièrement touché l’Australie entre juin 2019 et mars 2020. Ils ont eu un impact dévastateur sur le pays, notamment en causant la perte de vies humaines et d’animaux sauvages, ainsi que la destruction de vastes zones de brousse. Environ 11 millions d’hectares de terres brûlées et plus de 3 000 maisons détruites ont été détruites.

Une étude réalisée par une équipe de scientifiques dirigée par Ailish M. Graham, de l’université de Leed permet d’exposer les chiffres suivants pour la période octobre 2019 et février 2020 :

  • En quatre mois entre 750 et 830 millions de tonnes de CO2 ont ainsi été émises par les feux (l’Australie produit annuellement 526 millions de tonnes de CO2).
  • 171 décès causés par l’inhalation de particules fines dues aux incendies de 2019-2020.

La cause des incendies a été attribuée à une combinaison de facteurs, notamment la sécheresse, les températures élevées et les vents violents, ainsi que l’activité humaine, comme les incendies criminels et les allumages accidentels. Les incendies ont eu de graves répercussions sur la qualité de l’air, la fumée et les cendres causant des problèmes respiratoires à de nombreuses personnes, et ont également eu des répercussions économiques et sociales importantes.

Le gouvernement australien et la communauté internationale ont apporté leur soutien aux personnes touchées par les incendies, notamment en déployant des pompiers, en fournissant une aide financière et en faisant don de fournitures et de ressources.

Le réchauffement climatique source des feux en Australie

Il existe des preuves suggérant que le changement climatique a joué un rôle dans la gravité et la fréquence des feux de brousse en Australie. La hausse des températures mondiales a contribué à l’augmentation de la fréquence et de l’intensité des vagues de chaleur et de sécheresses dans le pays, ce qui a créé des conditions propices à la propagation des feux de brousse. En outre, une période prolongée de temps sec a entraîné une accumulation de combustible (feuilles, brindilles et herbe) dans de nombreuses régions, ce qui a contribué à l’intensité des incendies.

Il est important de noter que la cause des feux de brousse en Australie est complexe et ne peut être attribuée à un seul facteur. Parmi les autres facteurs contributifs figurent l’activité humaine, comme les allumages accidentels et les incendies criminels, ainsi que des facteurs naturels tels que la foudre. Toutefois, on ne peut nier le rôle du changement climatique dans l’exacerbation des conditions qui ont conduit aux feux de brousse. Il est important que nous prenions des mesures pour nous attaquer aux causes profondes du changement climatique afin de réduire le risque que des événements similaires se produisent à l’avenir.

Un pays historiquement touché par les feux

Les feux de brousse font partie intégrante du paysage australien depuis des milliers d’années, et les indigènes australiens ont traditionnellement utilisé le feu comme outil de gestion des terres.

Néanmoins, la fréquence et la gravité des feux de brousse sont en augmentation. Les feux les plus dévastateurs de l’histoire de l’Australie se sont produit en 2009, lorsqu’une série d’incendies connue sous le nom de « samedi noir » a balayé l’État de Victoria, tuant 173 personnes et détruisant plus de 2 000 maisons. Les feux ont été alimentés par des vents violents, des températures élevées et une période de sécheresse prolongée.

Cliché pris par le satellite Aqua des incendies de l'Est de Victoria au cours de l'après-midi du 7 février 2009
Cliché pris par le satellite Aqua des incendies de l’Est de Victoria au cours de l’après-midi du 7 février 2009

La photographie que vous avez en tête de cet article est tirée de cet épisode de feu en 2009. Un animal endémique de l’Australie le koala est désaltéré par un pompier à même une bouteille en plastique.

Quelques liens et sources utiles

« Les incendies en Australie sont « un drame sans précédent » pour la faune et la flore », Le Monde,‎ 3 janvier 2020

Philippe Grandcolas, Jean-Lou Justine, « Australie : jusqu’à un million de milliards d’animaux tués », sur lepoint.fr

Australian Associated Press, « Victorian fires: state of disaster declared as evacuation ordered and 28 people missing », sur The Guardian, Guardian News & Media, 3 janvier 2020

« A State of Emergency has been declared for NSW to protect communities ahead of worsening fire and weather conditions. », Government of New South Wales, 19 décembre 2019

L'histoire par la Photographie

L'histoire est riche, avec le temps il est difficile de s'y connecter facilement. Grâce à l'apparition de la photographie, il a été possible d'illustrer l'histoire. Dans cette chronique découvrez des photographies connues et inconnues...

Partagez cette histoire !

Faites découvrir cette histoire à votre réseau.