Les troupes alliées débarquent en France à partir du 6 juin 1944, ils libèrent dans un premier temps la Normandie.
Photographe pour la rubrique photographie historique Revue Histoire
Habitante de Lisieux versant à boire à un mitrailleur britannique actionnant un F.M. Bren le 22 août 1944.

Photographie à Lisieux

Cette photographie a été prise à Lisieux, commune française de Normandie dans le département du Calvados. On peut voir une habitante de la commune offrir à boire à un mitrailleur britannique. Il s’active sur un F.M. Bren. La photographie a été prise le 22 août 1944.

La commune a connu d’importants bombardements entre le 6 et le 7 juin 1944, durant le débarquement des troupes alliées en France. Ces bombardements ont provoqué la destruction d’une grande partie de la ville. En effet, plus de deux tiers de celle-ci sont complètement en ruine, et les bombardements provoquent la mort de plus de 800 habitants. Les troupes alliées libèrent la ville le 23 août 1944.

Débarquement en Normandie le 6 juin 1944

L’opération Neptune est le premier débarquement des troupes alliées en France. Il est suivi le 15 août du débarquement de Provence. Néanmoins, il y a déjà des troupes alliées sur le continent européen (en excluant les soldats soviétiques) depuis l’opération Husky le 10 juillet 1943, pour répondre à la demande toujours plus forte de Staline d’ouvrir un second front en Europe.

L’opération Neptune consiste à établir une tête de pont sur les côtes françaises par les troupes alliées. Cet objectif s’intègre dans un dispositif plus important, l’opération Overlord. Ainsi, le Jour-J (D-Day), soit le 6 juin 1944, plusieurs milliers de soldats alliés (Français, Anglais, Canadiens, Australiens et Américains) débarquent sur les plages du nord-est du Cotentin et de l’ouest du Calvados dans les secteurs, d’Utah Beach, d’Omaha Beach, de la pointe du Hoc, de Gold Beach, de Juno Beach et de Sword Beach.

Cette opération de débarquement amphibie est la plus importante jamais réalisée, notamment sur le plan logistique, où plus de 3 millions de soldats ont été débarqués sur l’ensemble de l’opération, avec déjà plus de 150 000 troupes le Jour-J.

Plan d'attaque du débarquement des troupes alliées en Normandie
Plan d’attaque du débarquement des troupes alliées en Normandie

Avancée des troupes alliées en Normandie

Le débarquement est une réussite pour les alliés. Les Allemands étaient persuadés que si un débarquement était orchestré par les alliés, celui-ci se déroulerait dans les ports en eau profonde, notamment à Calais. Ainsi, le fer de lance de la défense allemande était situé dans ces ports.

Les objectifs initiaux des troupes alliées ne sont pas respectés, la ville de Caen et Bayeux ne sont pas prises et les plages ne communiquent pas encore entre elles. Néanmoins, les pertes sont minimes et surtout les contre-attaques allemandes sont repoussées. La tête de pont alliée s’installe en Normandie.

Faites découvrir cette histoire à votre réseau.

Augustin.R

Augustin.R

Spécialiste des questions militaires contemporaines, ancien étudiant en Histoire à l'Université d'Angers. Je partage ici mes connaissances acquises auprès de spécialistes et d'experts universitaires 😃